Le blog du chat fou

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - politique

Fil des billets - Fil des commentaires

09déc. 2014

Kylie Ravera - Le battement d'ailes de la chauve-souris

tentation8.jpg Nom d'un Chuck Norris, c'est réellement la fin de cette saga qui m'aura tenu longtemps en haleine. Et quel dur exercice que d'en faire une critique sans risquer de spoiler les futurs lecteurs.

Mais je vais tenter.

Lire la suite

19juin 2014

Rod Rees - Demi-Monde

J'ai découvert par hasard ce cycle en cours d'écriture (actuellement 2 volumes sur les 4 prévus), et j'ai littéralement dévoré. Au départ, je pensais lire un espèce de Simulacron 3 (l'une des origines de Matrix) ou de Tron, mais pas du tout, cela va bien plus loin.

Je ne peux malheureusement vous parler que de Hiver et Printemps, Eté et Automne devant arriver respectivement en août 2014 (on s'approche) et début 2015.

Lire la suite

16déc. 2013

Kylie Ravera - Là où les tortues luttent

Ca fait toujours un pincement au coeur d'arriver à la fin d'une série. A la fois le plaisir de connaitre le dénouement final et la tristesse de se dire qu'il n'y aura plus rien après. Ou pas.

Je me suis régalé à suivre la chasse au trésor que Kylie nous a concoctée, qui nous fait voyager loin, très loin, et parfois avec des moyens de locomotion très improbables. On plonge dans l'histoire intime des personnages, on découvre que les trésors ne sont pas toujours ce à quoi on s'attend, on essaye de trouver les solutions... Et on est surpris.

On est même très surpris.

En fait, quand on arrive au bout de ce livre, et de cette série, on se dit que finalement, l'ensemble est une magnifique introduction pour une autre série qui mettrait en scène une lutte tripartite entre des forces occultes qui nous dirigent... Théorie du complot, quand tu nous tiens.

Bref, à lire, dans son intégralité. Et si vous ne vous souvenez pas, vous pouvez retrouver l'intégrale sur le site de Kylie.

28nov. 2013

Marion Zimmer Bradley - Cycle de Ténébreuse

Je n'avais lu que deux livres de ce cycle, et je m'étais promis de le lire en entier un jour, c'est chose faite. 21 volumes en français, je n'ai pas poussé le vice à lire les non-traduits.

Ténébreuse, c'est une saga : comment un groupe d'humains se retrouvent sur une planète assez étrange (La planète aux vents de folies) et s'adaptent à cette vie isolée, entourés d'une faune (et flore) assez étrange, avant d'être rejoints 2 millénaires plus tard par la "civilisation", et les conflits que cela entraine.

Lire la suite

20sept. 2013

Un objet qui ne respecte pas les droits du lecteur mérite-t-il de s’appeler livre ?

(Reblogué depuis :: S.I.Lex ::)

Hier devant la Commission des affaires culturelles de l’Assemblée était discutée une proposition de loi présentée par le rapporteur Christian Kert de l’UMP, dont le but est d’interdire la gratuité des frais de port afin de préserver les libraires de la concurrence d’Amazon. Au cours de la discussion, la députée Isabelle Attard (EELV) s’est attachée à démontrer qu’une telle mesure "ne peut prétendre changer quoi que ce soit à l’état du commerce du livre en France" et qu’elle revenait à "prendre le problème par le petit bout de la lorgnette".

Lire la suite ...

09juin 2013

Il était une fois

Il était une fois un roi qui voulait aller à la pêche.

Il appelle son météorologue et lui demande l'évolution pour les heures suivantes.

Celui-ci le rassure en lui affirmant qu'il pouvait aller tranquillement à la pêche, car pas de pluie prévue.

Comme la reine vivait près de là où il irait, le roi revêtit ses plus beaux atours.

Sur le chemin, il rencontra un paysan monté sur son âne qui en voyant le roi lui dit: "Seigneur, vaut mieux que vous rebroussiez chemin car il va beaucoup pleuvoir dans peu de temps."

Bien sûr, le roi continua en pensant: "Comment ce type peut-il mieux savoir que mon spécialiste très bien payé qui m'a indiqué le contraire? Poursuivons."

Et c'est ce qu'il fit ... et bien sûr il plut à torrents. Le roi trempé, sa reine se moqua de le voir dans un si piteux état.

Furieux, le roi retourna au palais et congédia immédiatement son employé. Il convoqua le paysan et lui offrit le poste, mais le paysan refusa : "Seigneur, je ne suis pas celui qui comprend quelque chose dans ces affaires de météo ni de climat, mais je sais que si les oreilles de mon âne sont baissées alors ça signifie qu'il va pleuvoir."

Et le roi a embauché l'âne ...

C'est ainsi que commença la coutume de recruter des ânes pour les postes de ministres les mieux payés !