Le blog du chat fou

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - absurde

Fil des billets - Fil des commentaires

15avr. 2014

Kylie Ravera - Mémoire(s) d'un tueur lambda

tentation7_5.jpg

C'était un de ces matins de février, pluvieux et froid, un matin gris, tirant sur le blanc cassé, avec une pointe de marron et des bordures noires, un de ces matins qui projettent sur le reste de la journée une ombre triste et glacée, un matin blême, un matin morne, un matin moribond prêt à se suicider dans l’œuf de l'aube dans le seul but d’emmerder le lever du soleil, un de ces matins où les passants du boulevard Saint-Michel…

Ca vous rappelle quelque chose ? J'ai moi aussi eu cette sensation de déjà-vu NDLR: en français dans le texte. Et c'est normal car on est en plein LTPR sans y être vraiment.

Lire la suite

06déc. 2013

Zéro à la question

Voici une petite liste de questions d'examen, et leur réponse juste mais qui malheureusement n'a pas été acceptée par le correcteur.

Ce qui est bien dommage, parce que moi je les trouve plutôt logiques et pragmatiques, ces réponses.

A quelle bataille charles le téméraire est-il mort ?

Sa dernière bataille

Où a été signée la déclaration d'indépendance américaine ?

Au bas de la dernière la page

Dans quel état se trouve la rivière Rio-Grande ?

Liquide

Comment expliquer autant de divorces ?

Trop de mariages

Quelle est la raison principale de l'échec scolaire ?

Les examens

Qu’est-ce que vous ne pouvez jamais manger au petit déjeuner ?

Un dîner ou un souper

Qu’est-ce qui ressemble le plus à une demi-pomme ?

L'autre moitié

Si vous jetez une pierre bleue dans la mer Rouge, que va-t-elle devenir ?

Humide... très humide

Comment un homme peut-il rester huit jours sans dormir ?

En ne dormant que la nuit.

Comment pouvez-vous soulever un éléphant avec une seule main ?

Impossible, ça n'existe pas, un éléphant avec une seule main...

Si vous aviez trois pommes et quatre oranges dans une main, et quatre pommes et trois oranges dans l'autre, qu'auriez-vous ?

De grandes mains

Il a fallu 8 heures à 10 hommes pour construire un mur. Combien de temps faudrait-il à quatre hommes pour le construire ?

Inutile, le mur est déjà construit.

Comment peux-tu laisser tomber un œuf cru sur un sol en béton sans le fissurer ?

Pas de problème, les planchers de béton sont très difficiles à fissurer.

Complète la phrase : "Certains hommes n'ont que ce qu'ils méritent..."

"...les autres sont célibataires !"

03déc. 2013

Kylie Ravera - Carrément à l'OUEST

Enfin un livre de la série La tentation de la pseudo-réciproque dont je peux dire un peu de mal, ça change.

Mais tout d'abord un petit apparté, pour ceux qui s'étonneraient du tag H2G2 pour #LTPR... On trouve, bien caché au fond de certaines phrases de Kylie, des références au Guide du Routard Galactique (la trilogie en 5 volumes). Si j'en trouve une, je mets le tag, et toc.

Sinon, pour commencer par là où ça fait mal, ce que je n'ai pas apprécié. Notez que je ne dis pas que j'ai détesté le livre, je l'ai bien aimé et lu avec beaucoup de plaisir, il y a juste ce petit détail qui m'a déçu: l'enquête, ou plutôt ce qui fait nécessiter une enquête, met bien trop longtemps à arriver. Du coup, ça frustre.

Par contre, le décor est très bien posé, on découvre le nouvel environnement de Peter avec lui, on est plongé dans sa vie. Et Peter commence enfin à se révéler comme quelqu'un d'intelligent, pro-actif et curieux. Et qui ne manque pas de courage malgré ses propres dénégations. On commence enfin à s'attacher à lui comme héros et non pas comme le second rôle de sa propre vie.

Ce livre est très sympathique, dans la lignée des autres (d'ailleurs, il y a un ou deux jeux de mots que je n'ai pas encore saisi) et j'attends beaucoup des suivants. Parce que malgré ce qui m'a frustré dans ce livre, je ne me suis pas ennuyé du tout, j'ai vraiment dévoré par plaisir.

01déc. 2013

Kylie Ravera - A l'X, le bicorne est incontournable

Ce 2ème volume de La tentation de la pseudo-réciproque est tout aussi excellent que le premier.

L'histoire se situe un an après le 1er épisode, et on y découvre un Peter Agor appelé à l'aide par sa détective préférée. Bon, c'est aussi la seule qu'il connaisse, mais ce n'est pas grave, il a le droit de la préférer.

Que dire sans dévoiler l'intrigue ? Il y a le chat Perlipopette, Peter a une copine, des examens à passer, des presque-méchants aux trousses, et l'enquête est très politique.

Et pour le livre lui-même: on continue dans les jeux de mots qui me font éclater de rire chaque fois qu'un nouveau personnage ou une nouvelle adresse apparait, il y a des clins d'oeils à quelques unes de mes références préférées (Douglas Adams entre autres), et j'ai dévoré le livre. D'ailleurs, à l'heure où je vous écrit, j'ai déjà enchainé sur l'opus suivant qui aura sa critique très bientôt.

Mais en substance, pour résumer ce billet: Lisez ce livre !