Le blog du chat fou

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

09déc. 2014

Kylie Ravera - Le battement d'ailes de la chauve-souris

tentation8.jpg Nom d'un Chuck Norris, c'est réellement la fin de cette saga qui m'aura tenu longtemps en haleine. Et quel dur exercice que d'en faire une critique sans risquer de spoiler les futurs lecteurs.

Mais je vais tenter.

Lire la suite

15avr. 2014

Kylie Ravera - Mémoire(s) d'un tueur lambda

tentation7_5.jpg

C'était un de ces matins de février, pluvieux et froid, un matin gris, tirant sur le blanc cassé, avec une pointe de marron et des bordures noires, un de ces matins qui projettent sur le reste de la journée une ombre triste et glacée, un matin blême, un matin morne, un matin moribond prêt à se suicider dans l’œuf de l'aube dans le seul but d’emmerder le lever du soleil, un de ces matins où les passants du boulevard Saint-Michel…

Ca vous rappelle quelque chose ? J'ai moi aussi eu cette sensation de déjà-vu NDLR: en français dans le texte. Et c'est normal car on est en plein LTPR sans y être vraiment.

Lire la suite

16déc. 2013

Kylie Ravera - Là où les tortues luttent

Ca fait toujours un pincement au coeur d'arriver à la fin d'une série. A la fois le plaisir de connaitre le dénouement final et la tristesse de se dire qu'il n'y aura plus rien après. Ou pas.

Je me suis régalé à suivre la chasse au trésor que Kylie nous a concoctée, qui nous fait voyager loin, très loin, et parfois avec des moyens de locomotion très improbables. On plonge dans l'histoire intime des personnages, on découvre que les trésors ne sont pas toujours ce à quoi on s'attend, on essaye de trouver les solutions... Et on est surpris.

On est même très surpris.

En fait, quand on arrive au bout de ce livre, et de cette série, on se dit que finalement, l'ensemble est une magnifique introduction pour une autre série qui mettrait en scène une lutte tripartite entre des forces occultes qui nous dirigent... Théorie du complot, quand tu nous tiens.

Bref, à lire, dans son intégralité. Et si vous ne vous souvenez pas, vous pouvez retrouver l'intégrale sur le site de Kylie.

13déc. 2013

Kylie Ravera - Opération Platypus

Dernière ligne droite pour Peter Agor, avant-dernière pour le lecteur qui sent qu'il s'approche de l'inexorable et fatidique tome 7 de La tentation de la pseudo réciproque.

Peter fait son entrée dans le monde du travail, en tant que stagiaire dans une entreprise dont toute ressemblance avec une entreprise existant réellement serait tout sauf fortuite. Bienvenue dans un univers impitoyable où règne un chaos indescriptible d'egos et de conflits d'intérêts, où les développeurs font la guerre au service marketing, et où les terroristes croisent les décroissants.

Entre Paris et Las Vegas, avec un détour par les plateaux de la télé-réalité, c'est un épisode haletant, qui nous apporte aussi beaucoup de réponses à des questions qu'on ne se posait pas, et même qu'on ne soupçonnait pas. Et il est aussi tragique, ou presque.

En fait, après l'avoir fini, je me suis jeté sur le suivant, parce qu'il est tout bonnement impossible de s'arrêter là.

10déc. 2013

Kylie Ravera - Comme un chien dans un jeu de Bowling

Well well well well, comme on dit dans la langue de Shakespeare.

Sans se départir de son humour alambiqué, ce qui est tout à fait normal lorsque l'histoire se passe dans une distillerie, Kylie nous a concocté un petit mystère de chambre close qui n'est pas sans rappeler Ellery Queen ou Sir Arthur Conan Doyle (pour rester dans le bon pays).

Je ne vais pas encore une fois encenser un livre de cette saga, mais il ne se lit pas, il se dévore. Avec une bonne ale pour reprendre son souffle. Et un whisky pour la faire passer.

Ce que j'ai apprécié dans ce livre, c'est que l'on en apprend un peu plus sur Eleanore et que l'on commence à lever le voile sur sa -j'ai failli dire félure- cassure, l'image de la super-détective en prend un peu un coup pour faire apparaitre la jeune femme meurtrie.

D'ailleurs, contrairement aux autres romans de LTPR, cet opus ne parle pas de conspiration mais nous fait plonger dans l'intimité d'une famille, dans son quotidien bouleversé. C'est comme un intermède très agréable dans la campagne anglaise.

06déc. 2013

Kylie Ravera - L'abominable canard des neiges

Quand le livre démarre par un meurtre, on se dit qu'on est dans un policier. Et bien oui, et même un très bon parce que toutes les implications de ce meurtre ne se comprennent qu'à la fin. Bon, d'un autre côté, on aurait tout de suite la solution, le livre ne servirait à rien. Enfin, je crois.

L'odieux canard des neiges est réellement une suite, il faut avoir lu les épisodes précédents pour connaitre les différents protagonnistes et avoir la plupart des clés permettant de suivre cet échevau qui s'approche de la théorie du complot.

Par contre, on a de plus en plus envie de mettre des baffes à Peter, l'amoureux transi incapable de se mettre un bon coup de pied malgré l'insistance de Jaffa. Ce ne sont pourtant pas les occasions qui lui manquent. Même aiguillonné par la jalousie provoquée par son pire ennemi (ou pas loin), il ne fait rien. Pfff, déplorable.

J'espère que vous aurez compris que j'ai passé un très bon moment avec ce livre haletant, toujours aussi drôle tout en sachant être sérieux. Et j'ai bien sûr enchainé sur la suite, dont je parlerai très bientôt !

03déc. 2013

Kylie Ravera - Carrément à l'OUEST

Enfin un livre de la série La tentation de la pseudo-réciproque dont je peux dire un peu de mal, ça change.

Mais tout d'abord un petit apparté, pour ceux qui s'étonneraient du tag H2G2 pour #LTPR... On trouve, bien caché au fond de certaines phrases de Kylie, des références au Guide du Routard Galactique (la trilogie en 5 volumes). Si j'en trouve une, je mets le tag, et toc.

Sinon, pour commencer par là où ça fait mal, ce que je n'ai pas apprécié. Notez que je ne dis pas que j'ai détesté le livre, je l'ai bien aimé et lu avec beaucoup de plaisir, il y a juste ce petit détail qui m'a déçu: l'enquête, ou plutôt ce qui fait nécessiter une enquête, met bien trop longtemps à arriver. Du coup, ça frustre.

Par contre, le décor est très bien posé, on découvre le nouvel environnement de Peter avec lui, on est plongé dans sa vie. Et Peter commence enfin à se révéler comme quelqu'un d'intelligent, pro-actif et curieux. Et qui ne manque pas de courage malgré ses propres dénégations. On commence enfin à s'attacher à lui comme héros et non pas comme le second rôle de sa propre vie.

Ce livre est très sympathique, dans la lignée des autres (d'ailleurs, il y a un ou deux jeux de mots que je n'ai pas encore saisi) et j'attends beaucoup des suivants. Parce que malgré ce qui m'a frustré dans ce livre, je ne me suis pas ennuyé du tout, j'ai vraiment dévoré par plaisir.

01déc. 2013

Kylie Ravera - A l'X, le bicorne est incontournable

Ce 2ème volume de La tentation de la pseudo-réciproque est tout aussi excellent que le premier.

L'histoire se situe un an après le 1er épisode, et on y découvre un Peter Agor appelé à l'aide par sa détective préférée. Bon, c'est aussi la seule qu'il connaisse, mais ce n'est pas grave, il a le droit de la préférer.

Que dire sans dévoiler l'intrigue ? Il y a le chat Perlipopette, Peter a une copine, des examens à passer, des presque-méchants aux trousses, et l'enquête est très politique.

Et pour le livre lui-même: on continue dans les jeux de mots qui me font éclater de rire chaque fois qu'un nouveau personnage ou une nouvelle adresse apparait, il y a des clins d'oeils à quelques unes de mes références préférées (Douglas Adams entre autres), et j'ai dévoré le livre. D'ailleurs, à l'heure où je vous écrit, j'ai déjà enchainé sur l'opus suivant qui aura sa critique très bientôt.

Mais en substance, pour résumer ce billet: Lisez ce livre !

05sept. 2013

Kylie Ravera - La tentation de la pseudo-réciproque

Alors déjà, le titre barbare et abscons (en restant poli) me plait. En plus, à essayer gratuitement sur Adopte un auteur, donc rien à perdre, au pire un peu de temps. Et on se laisse prendre au jeu, trop tard, le doigt dans l'engrenage et tout le bras, voir le corps, y passe. Mais c'est avec plaisir.

Lire la suite