31oct. 2017

Jay Kristoff - La guerre du Lotus

La galerie

  • lotus1.jpg
  • lotus2.jpg
  • lotus3.jpg
- aucun commentaire

Je suis tombé sur cette trilogie un peu par hasard, et j'ai commencé sans trop savoir à quoi m'attendre...

Quatrième de couverture

On disait éteinte la race des griffons, ces créatures mythiques menées par les danseurs d’orage. Pourtant, Yukiko et son père reçoivent l’ordre d’en capturer un pour le cruel shogun des îles de Shima. Contre toute attente, ils y parviennent, mais Yukiko se retrouve perdue dans une forêt sauvage, avec pour seule compagnie un griffon mutilé qu’elle nomme Buruu. Unis dans l’adversité, la jeune fille et l’animal s’entraident. Yukiko serait-elle la véritable danseuse d’orage, ultime espoir du peuple ?

En lisant le résumé, on pourrait imaginer une light fantasy destinée à un public plutôt jeune, mais pas du tout...

Tout d'abord, on se retrouve plongé dans une sorte d'univers steampunk japonais très dépaysant, avec ses propres règles. A la croisée du monde moderne et des obligations ancestrales, on suit l'héroïne qui cherche à faire ce qu'elle estime juste, face à une guilde toute puissante qui poursuit ses propres intérêts et un état régit par le bushido.

Meurtres, trahisons, espionnage... Un monde sombre, des personnages aux objectifs flous, des conquêtes... Je suis tombé sur un vrai page-turner que je n'ai pas pu lâcher avant la conclusion du troisième tome. Quelque part entre "La compagnie noire", "Hunger games" et "Le chateau dans le ciel", Jay Kristoff nous fait découvrir un genre que l'on est pas prêt d'oublier !

La galerie

  • lotus1.jpg
  • lotus2.jpg
  • lotus3.jpg

aucun commentaire

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.chatfou.com/trackback/183