On se laisse emporter par cette poursuite des souvenirs, qui prend place dans des passés obscurs et dans un présent en teintes de gris.

Les personnages ne sont jamais ce qu'ils semblent être, et que ce soit Chapelle ou L'Échalotte, ou les autres protagonistes, on cherche à percer les mystères qui les entourent. Et une chose est certaine, c'est que chaque révélation n'est pas ce à quoi on s'attend, même avec beaucoup d'imagination, et qu'elle apporte souvent encore plus de questions que de réponses.

Patrick nous plonge dans le milieu du renseignement, avec ses méandres, contre-vérités et flous. Et des théories fumeuses... ou pas.

En lisant ce livre, la phrase qui m'est le plus venue à l'esprit est je ne l'avais pas vu venir. Et c'est exactement ce que j'attends de ce type de livre, il n'y a aucune tromperie sur la marchandise. Je dois même préciser que lorsque l'énigme principale se dénoue, on se rend compte que Patrick nous a manipulé du début à la fin, qu'il a instillé des indices que l'on a pas su voir comme tels.

Encore une preuve de la grande maîtrise de l'écriture, que l'on constate à chacune des parutions de Patrick.

Et pour la petite anecdote, ceux qui ont lu Le baiser de Pandorre et s'en souviennent avec précision auront une petite surprise.

Disponible sur Amazon.fr / Lien universel