L'intégrale étant sortie sur Numeriklire à un prix très raisonnable, j'ai cédé à la faveur du résumé.

Tout d'abord, il faut se faire au style de l'écriture, qui peut repousser bien du monde. Ca ressemble à du San-Antonio, mais ça n'en est pas. Si on arrive à entrer dedans, c'est un univers assez loufoque, qui semble n'avoir ni queue ni tête. Mais on s'y laisse prendre, les choses s'enchaînent bien, on veut connaitre la fin.

On y apprend même du vocabulaire, c'est ainsi que j'ai découvert que l'humanité est conneriogène, terme explicite et amusant que je ressortirais sûrement.

Un de mes gros regrets à propos de ce livre, c'est qu'il est globalement vulgaire et qu'au bout d'un moment, je zappais les passages qui n'apportent rien. C'est dommage, très dommage.