Kylie Ravera

Bon, c'est ma chouchoutte, surtout qu'elle va mettre des loutres dans les 10 prochains tomes de La tentation de la Pseudo-Réciproque, et ça juste parce que j'ai gentiment demandé sans lourdement insister. Comme quoi elle est sympa et à l'écoute.

L'univers des ses livres est excellent, plein d'études, d'humour et de mystère, un chat qui est le héros (si si), de l'alcool, des meurtres et de l'espionnage.

Claire Billaud

De la Science-fiction (avec un S majuscule), un brin de mystère, limite space-opera. Je me suis fait prendre dans son livre, j'ai clairement adoré. Il y a des écrits à venir, c'est à suivre. Le talent est là, l'envie d'écrire et de faire partager aussi. Bref, j'adhère !

Neil Jomunsi

Bon, initiateur du Ray's Day, le marathonien du projet Bradbury et de Nemopolis, je ne le présente même pas. De toutes manières, il ne me lit pas, alors que moi je le lis. Bref, un individu détestable dont on ne peut qu'aimer les écrits et les initiatives.

Stéphane Desienne

Alors lui, il est #toxic avec son feuilleton apocalyptique, mais qu'on ne peut pas s'empêcher de lire et de poursuivre. Et il sait cultiver l'art du mystère et du "twist" à la Hitchcock dans ses nouvelles (je n'ai pas lu toute sa prose), il faut le suivre.

Les autres

Il y en a plein, des que j'ai lu, des que je lirai, des qu'on me fera découvrir, des que je ne connaîtrai jamais mais qui vous plairont, et ils sont un peu hors des sentiers battus de l'édition, ils ont du talent, et il faut les faire découvrir tous les jours, pas que le 22 août.

Parce que le talent, ça n'a pas besoin d'un contrat en or et d'un prix, ça a besoin de lecteurs, de critiques et d'encouragements.