05avr. 2011

Discrimination positive ? Discrimination quand même !

Sur un blog que je suis plus ou moins périodiquement, et dont j'apprécie la plupart des billets, je n'ai pas pu m'empécher de réagir à celui titré Y'a beaucoup trop de blancs dans la famille...

JCFrog, pour ne pas le nommer, remarque que les noirs sont très peu présents dans les meetings où il va, et il en est très étonné lorsqu'il s'agit d'une "Université de la Terre" organisée par l'UNESCO. Je peux comprendre son étonnement, c'est une organisation mondiale et les blacks (j'aime pas dire les noirs, il y en a des plus clairs :D) représentent une part non négligeable de la population mondiale. Et même française, nous avons un passé et une culture qui sont largement orientés sur l'Afrique et les Antilles.

Ce qui m'interpelle, c'est que l'on puisse préter attention à cela dans un évènement où tout un chacun est libre de s'inscrire et de venir. Et aussi que l'on puisse le souligner. Et bien oui, il n'y avait pas 10% de noirs, ni 10% d'arabes, peut-être pas 50% de femmes, certainement 0% d'enfant de 0 à 3 ans... Et alors ? Ca n'intéressait pas ces gens, c'est tout. Moi-même, je n'y étais pas, je ne savais même pas qu'il y avait ça. Alors imaginez ce pauvre black du ghetto s'il savait... Ah ? On me dit dans l'oreillette que maintenant des hommes de couleur ont des postes à responsabilité, dans notre pays ? Au temps pour moi.

Bref, ça m'a fait repenser à une conversation que j'ai eue avec une amie (notez le "e") le 8 mars, journée mondiale de la femme. Elle, en tant que femme, ne veut pas d'abord être jugée comme femme et ensuite pour ce qu'elle est (ou ce qu'elle vaut/apporte), mais uniquement pour ce qu'elle est. Nous parlions du plan professionnel, et j'étais pleinement d'accord avec elle. C'est pareil avec ceux qui ne sont pas bien blanc-de-peau. Pourquoi seraient-ils forcés d'être présents, ou représentés, parce qu'ils sont "issus de l'immigration" ?

Ils sont humains, ils sont français, et c'est tout. Ils ont le droit de ne pas se pointer à un évènement mondial parce qu'ils s'en foutent comme 99,9% des français. Et c'est tout.

Lorsque je vois un postulant à un boulot, je regarde son CV, pas sa couleur, pas les passeports de ses parents. Alors arrétez avec vos discriminations positives, vos représentativités, vos conneries... La première liberté de l'humain, c'est de choisir s'il ira ou pas dans un "évènement mondain" ou plutôt passer un bon moment avec ses amis. Et ceux qui comptent les présents des "minorités", je les considère comme des idiots ou des racistes en puissance, parce qu'il ne faut pas réfléchir beaucoup pour s'arréter à une couleur de peau.

P.S.: Je ne suis pas raciste, mon épagneul est Breton

2 commentaires

1. Le 07/04/2011, 14:23 par Yayef

Moi aussi je suis pleinement d'accord avec ton amie. :op Et avec ton billet aussi, la discrimination positive ça a le don de m'agacer.

Maintenant, je ne sais pas si on peut réellement s'en passer. Je pense qu'il est malheureusement difficile de passer de la situation "Telle minorité n'a pas voix au chapitre" à "On ne remarque plus la minorité ou la différence" sans que la minorité en question doive s'affirmer (ou être affirmée) un peu plus fort.

Sans Martin Luther King, où en seraient les Noirs ? Sans la révolution sexuelle des années 60, où en seraient les femmes ? Sans les mouvements gays des années 70 et 80, où en seraient les homos ? Je n'ai pas la réponse, mais je m'interroge et je ne trouve pas vraiment de bonne solution.

2. Le 09/06/2011, 23:58 par Lampe led

Regarder les compétences dans le cv et rien d'autres, voilà une équité!
Jasmine.

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.chatfou.com/trackback/111