09sept. 2010

En fait, tais-toi.

Hier en fin de journée, en rentrant après une dure journée de labeur, alors que je me préparais à sortir du métro, j'ai vu une jeune fille que je qualifierais sans trop me tromper de charmante. Elle était maquillée légèrement, juste ce qu'il faut pour souligner et mettre en valeur sa beauté initiale. Une tenue classique, mélange de BCBG et de working-girl qui lui allait très bien. Pour résumer et plagier Thierry Hazard, elle était belle comme une speakerine.

Vu la personne avec qui elle était (survêtement vert pétant / sac à main imitation Vuitton / lunettes de soleil Channel), on ne pouvait que la remarquer.

Donc, nous (ces deux personnes et moi-même) nous préparions à sortir de la rame par la même porte lorsque survint le drame.

Elle a continué sa conversation avec son amie : "Wesh ! J'vais y niquer sa race à ce batard !"

Les speakerines ne sont plus ce qu'elles étaient, n'est-ce pas ?

aucun commentaire

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.chatfou.com/trackback/105