17déc. 2009

Les yeux fermés

J'y vois mieux la nuit avec les yeux fermés, c'est fou non ?

En fait, il m'arrive la nuit de me déplacer dans ma maison sans allumer les lumières, ou après les avoir éteintes, ce qui revient au même, bref dans l'obscurité la plus totale. Enfin, dans la pénombre que m'octroie mon environnement urbain avec les volets fermés, ce qui se rapproche d'un #FEFEFE ou "gris vachement sombre tellement proche du noir qu'on ne fait pas trop la différence" pour ceux qui ne sont pas dans le ouaibe. #FEFEFE est plus court, mais on s'en fout un peu aussi.

Donc, je me meux, comme disait une vache d'amie (ou une amie vache, mais une amie c'est sûr) by night chez moi et pour mieux me repérer: je ferme les yeux !

Ca peut sembler idiot, je suis d'ailleurs le premier à me faire la réflexion que déjà que je n'y vois pas plus qu'à travers une pelle, si en plus je ferme les yeux on est pas sorti de l'auberge... Mais ça marche ! Et moi aussi, mais sans me prendre d'obstacle en travers de (espace joker, choisissez une partie d'anatomie) qui entrainerait de ma part maintes vitupérations, râleries et autres gueulantes injurieuses contre ces objets inanimés qui viennent se jeter sur mon passage.

Voila, c'était mes 3 minutes de "je cause de rien mais c'est sur moi" et j'avais envie depuis quelques soirs (oui, c'est le soir qu'il fait nuit et que donc je marche les yeux fermés) que je voulais faire ce billet.

P.S.: excusez les fautes, je tape les yeux ouverts :D

aucun commentaire

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.chatfou.com/trackback/100