21sept. 2009

Grippe A : enfin une parole intelligente

Depuis qu'on nous parle avec la grippe A, on a l'impression d'assister à une nouvelle épidémie de peste noire ou je ne sais quel malheur planétaire qui va mettre en péril la vie humaine.

Heureusement, j'ai entendu hier Nadine Morano[1] dire enfin une vérité que je tente de vous retranscrire de mémoire: Le virus H1N1 n'est pas plus mortel que tout autre virus de la grippe, c'est surtout le fait que l'on ne sache pas arréter sa propagation qui est problématique. Et les problèmes sont surtout économiques du fait des arrêts de travail engendrés.

Merci Madame Morano d'avoir précisé ce qui fait peur. Pour le "à qui", que chacun se forge son opinion.

Notes

[1] Secrétaire d’Etat chargée de la Famille et de la Solidarité en France

3 commentaires

1. Le 16/12/2009, 18:48 par h1n1

Trés bon article qui reprend les éléments essentiels. Toutefois, il faut souligner que le taux de mortalité est extrêmement faible (ce qui est rassurant) mais qu'il existe deux problématiques pas ou peu soulignées: le fait que cette grippe cible des sujets jeunes et en bonne santé, ce qui est trés inhabituel par rapport à la grippe saisonnière. Par ailleurs, un certains nombre de cas grave nécessitant une mise sous oxygenation extra corporelle sont recensés (jusqu'à 15 fois plus qu'avec une grippe classique) ce qui risque de mettre les services d'urgence et de réanimation sous tensions, alors que le système, affaiblis par les différentes réformes de la droite au pouvoir craque déjà de toutes part!

2. Le 23/01/2010, 13:58 par Giochi per ragazze

Au final tant de polémique pour ça ! Le virus de la grippe A étant encore moins meurtrier que celui de la grippe saisonnière. Le grand perdant dans cette affaire est l'État avec son stock de 70 millions de dose restant à écouler et sa crédibilité. Mais qui au final va payer ces vaccins, c'est nous ^^ Enfin je ne reproche pas à notre gouvernement d'avoir acheté toutes ces doses, le principe de précaution se comprend et se prévaut à mon sens. S'il s'était déroulé le phénomène inverse ( grippe très meurtrière et peu de vaccins ), je n'ose imaginer les dégâts sur tous les points. Voyons la chose ainsi et remercions l'état de bien prendre soin de ses concitoyens ;)

3. Le 01/09/2010, 10:32 par Jeux

Tiens la grippe A, je l'avais presque oublié. Je crois d'ailleurs que tout le monde l'a "presque" oublié, ne laissant qu'un vieux souvenir d'une cacophonie mondiale ( et surtout Francophone, enfin on est pas français pour rien). D'ailleurs, on était pas sensé recevoir une nouvelle vague cette année ??

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.chatfou.com/trackback/95