26juin 2009

He was the king of pop...

Ce matin, j'ai appris que Michael Jackson est mort à 50 ans d'un arrêt cardiaque. Sur le coup, j'ai eu un léger pincement au coeur, si jeune, si plein de talent, si novateur... que de si ! Et je ne suis pas fan. J'ai pris ça sans vraiment en faire grand cas, une nouvelle parmi tant d'autres.

Et bien sûr, il y a eu les reportages télévisés, et je me suis rendu compte qu'il a bercé ma vie, depuis les Jackson Five jusqu'à la ré-édition de ses albums, en passant par le Magicien d'Oz, sans oublier Thriller que j'ai regardé lors de sa première diffusion sur le petit écran, à une heure bien tardive pour mon âge...

Je me surprend parfois à chantonner Billie Jean ou Bad, j'ai même osé esquisser parfois un moonwalk...

Que dire ? J'en ai rien à faire de toutes les histoires qu'il y a eu et aura autour de lui, j'aime sa musique, j'aime ce qu'il m'a apporté, et je l'en remercie.

3 commentaires

1. Le 10/07/2009, 09:50 par Madeleine

Quand j'ai appris le décès du roi de la pop musique en première n'a pas à y croire! Mais kagda ont commencé à apparaître de plus en plus les nouveaux messages, j'ai été clair! Il est dommage, car Michael était vraiment talentueux!

2. Le 25/01/2010, 19:06 par Jeux de moto

En y repensant, je trouve la presse vraiment hypocrite. Il y a plusieurs années, michael jackson avait fait l'objet d'un lynchage médiatique lors de son procès et, bien sûr, tous les médias étaient contre lui, souhaitant le voir tomber ( pour vendre et faire un scoop ? ). Depuis sa mort, c'est tout l'inverse, la presse en fait une idole, à juste titre me direz-vous. Cependant est-ce enfin son talent qui reprend le dessus ou est-ce encore une façon de vendre. Il faut dire que notre monde est pourri par l'argent ... Tout cela me laisse perplexe.

3. Le 04/03/2010, 14:54 par Giochi online

C'est bien connu, ce n'est qu'au décès d'un artiste que tout son talent est réellement reconnu. Dans le cas de M.Jackson son talent était reconnu de son vivant mais depuis son décès il fait l'unanimité. C'est vrai qu'il était une proie facile pour les médias, un être fragile que l'on disait égaré. Et avec ce talent, c'était une cible idéale. Pour ce qui est du profit post mortem, c'est certes commercial mais c'est aussi une façon de lui rendre hommage. Un hommage bien mérité pour une immense carrière.

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.chatfou.com/trackback/94