29mai 2008

Le coup du parapluie?

Tiens, je me rends compte qu'il y a longtemps que je n'ai pas posté un billet ici, j'y remédie pour votre plus grand plaisir (si si, ça vous fait plaisir, ne me remerciez pas :D).

En ce moment, il pleut fréquement le soir, et ce n'est pas pour me déplaire. Oui, contrairement à ce que l'on pourrait penser, j'apprécie les pluies fines qui ne font que me rafraichir après une ô combien épuisante journée de dur labeur dans un espace de travail surchauffé par l'invraissembable quantité de machines s'y trouvant. De même, j'apprécie lorsque des trombes d'eau se déversent du ciel et que je suis à l'abri dans mon douillet home, pouvant me laisser bercer par la joyeuse musique du ciel en furie...

douillet? j'ai bien dit douillet? Honte à moi ("shame on me" pour les anglophones), il s'agit désormais de mouillé.
J'ai détecté il y a peu une infiltration pas si légère au niveau du plafond de ma chambre, infiltration sise juste au dessus de ma lampe de chevet dont voici une photo:

Ma lampe Tex Avery

J'affirmerais même sans trop de risques, pour la simple et bonne raison que j'y étais, que les gouttes tombent sur le projecteur. Etrange hazard que ce soit sur la partie la plus haute et la plus à même de disperser l'eau, non? D'autant plus que la-dite lampe est elle-même placée sur un meuble dont la tablette est surélevée d'environ 50cm par rapport à la position de ma tête lorsque je suis convenablement installé pour un sommeil réparateur.

La conclusion s'impose donc: suivant la LEM (Loi d'Emmerdement Maximum, aussi connu sous le charmant nom de "Loi de Murphy"), c'est sur la tête de votre serviteur que viennent s'ébattre gentiment les goutelettes résultantes de la dispersion, et ce bien sûr en plein milieu de la nuit.

Franchement, c'est avec de tels réveils que je me réjouis de bientôt déménager!

aucun commentaire

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.chatfou.com/trackback/68