Le blog du chat fou

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

15avr. 2014

Kylie Ravera - Mémoire(s) d'un tueur lambda

- un commentaire

tentation7_5.jpg

C'était un de ces matins de février, pluvieux et froid, un matin gris, tirant sur le blanc cassé, avec une pointe de marron et des bordures noires, un de ces matins qui projettent sur le reste de la journée une ombre triste et glacée, un matin blême, un matin morne, un matin moribond prêt à se suicider dans l’œuf de l'aube dans le seul but d’emmerder le lever du soleil, un de ces matins où les passants du boulevard Saint-Michel…

Ca vous rappelle quelque chose ? J'ai moi aussi eu cette sensation de déjà-vu NDLR: en français dans le texte. Et c'est normal car on est en plein LTPR sans y être vraiment.

Lire la suite

11mar. 2014

Nouveau troll - Même discours

Il y avait longtemps qu'on avait pas eu un joli troll sur #zeolia; et ça nous manquait presque. Pour information (si vous ne suivez pas tout), il cherche une version ''gratuite'' (entendez piratée) d'un logiciel qui est un peu la rolls des outils de spamming de forums. Au moins deux raisons qui font que je ne risque pas de l'aider.

Lire la suite

13janv. 2014

Dimitri Loose - La carte oubliée 1 - Lancelot

Lancelot est le premier tome de la quadrilogie La carte oubliée. Pour faire simple, on pourrait résumer l'histoire à deux questions: et si nous n'étions que des cartes dans un jeu de poker divin ? Et si tous les évènements historiques n'étaient que les conséquences de cette partie ?

Voilà une hypothèse de départ très intéressante pour une fresque fantastique.

Lire la suite

08janv. 2014

Le piratage serait légal ?

Je suis tombé par hasard sur cet article sur Numerama.

Donc, Le Point aurait frauduleusement enregistré et diffusé le spectacle de Dieudonné parce que:

"On ne critique et ne combat efficacement que ce que l'on connaît"

Ca veut donc dire que tout peut être piraté et diffusé sous prétexte qu'on est pas d'accord avec le contenu (ou qu'il y a une polémique autour) afin de pouvoir combattre ?

Alors je vais diffuser Harry Potter (les livres et les films) parce que je trouve que l'image donnée des elfes de maison est du dénigrement ? Si je justifie bien la raison de mon piratage -qui n'en est pas un vu que j'aurais acheté les livres et les DVD en fait, je ne fais que de la diffusion gratuite- j'ai le droit de le faire ?

Même si le journal a cessé la diffusion de l'intégralité du spectacle et n'en diffuse que des extraits (d'ailleurs, en a-t'il le droit ? Que dit la SACEM ?), j'espère qu'une suite sera donnée. On peut penser ce qu'on veut de Dieudonné, de son spectacle et de ses opinions, je ne comprendrais pas qu'il y ait une justice à deux vitesses et rien ne peut justifier qu'un média sombre dans l'illégalité et s'en montre fier.

29déc. 2013

Tibal - Radioactivité sans gravité

2027. Une guerre nucléaire se prépare sur Terre. Dans la Station Spatiale Internationale, les six scientifiques ne sont pas pris pour cible, mais ils font leur possible pour sauver leur planète, menacée par l'indicible… De là-haut, ils vont tenter d'empêcher le chaos sur Terre.

Lire la suite

17déc. 2013

Julien Morgan - Le Grand Plongeon

- aucun commentaire

Dans les douze systèmes stellaires colonisés, tout le monde connaît Le Grand Plongeon : jeu holovisé à succès, l’émission voit s’affronter des candidats âgés de six à douze ans dans des épreuves épiques et spectaculaires. Pour sa nouvelle édition, le programme accueille un candidat très particulier : Charon, un enfant de huit ans portant le nom d’un culte interstellaire en disgrâce. Sa participation déchaîne les passions de fanatiques religieux prêts à tout pour le voir perdre… Ou pire. Secondée par un animateur aux moeurs débridées, un tueur à gages et un adolescent névrosé, Kazuko Yoshida, jeune productrice à l’ambition forcenée, devra affronter un ennemi protéiforme et dangereux…

Lire la suite

16déc. 2013

Kylie Ravera - Là où les tortues luttent

- aucun commentaire

Ca fait toujours un pincement au coeur d'arriver à la fin d'une série. A la fois le plaisir de connaitre le dénouement final et la tristesse de se dire qu'il n'y aura plus rien après. Ou pas.

Je me suis régalé à suivre la chasse au trésor que Kylie nous a concoctée, qui nous fait voyager loin, très loin, et parfois avec des moyens de locomotion très improbables. On plonge dans l'histoire intime des personnages, on découvre que les trésors ne sont pas toujours ce à quoi on s'attend, on essaye de trouver les solutions... Et on est surpris.

On est même très surpris.

En fait, quand on arrive au bout de ce livre, et de cette série, on se dit que finalement, l'ensemble est une magnifique introduction pour une autre série qui mettrait en scène une lutte tripartite entre des forces occultes qui nous dirigent... Théorie du complot, quand tu nous tiens.

Bref, à lire, dans son intégralité. Et si vous ne vous souvenez pas, vous pouvez retrouver l'intégrale sur le site de Kylie.

13déc. 2013

Kylie Ravera - Opération Platypus

- aucun commentaire

Dernière ligne droite pour Peter Agor, avant-dernière pour le lecteur qui sent qu'il s'approche de l'inexorable et fatidique tome 7 de La tentation de la pseudo réciproque.

Peter fait son entrée dans le monde du travail, en tant que stagiaire dans une entreprise dont toute ressemblance avec une entreprise existant réellement serait tout sauf fortuite. Bienvenue dans un univers impitoyable où règne un chaos indescriptible d'egos et de conflits d'intérêts, où les développeurs font la guerre au service marketing, et où les terroristes croisent les décroissants.

Entre Paris et Las Vegas, avec un détour par les plateaux de la télé-réalité, c'est un épisode haletant, qui nous apporte aussi beaucoup de réponses à des questions qu'on ne se posait pas, et même qu'on ne soupçonnait pas. Et il est aussi tragique, ou presque.

En fait, après l'avoir fini, je me suis jeté sur le suivant, parce qu'il est tout bonnement impossible de s'arrêter là.

10déc. 2013

Kylie Ravera - Comme un chien dans un jeu de Bowling

- aucun commentaire

Well well well well, comme on dit dans la langue de Shakespeare.

Sans se départir de son humour alambiqué, ce qui est tout à fait normal lorsque l'histoire se passe dans une distillerie, Kylie nous a concocté un petit mystère de chambre close qui n'est pas sans rappeler Ellery Queen ou Sir Arthur Conan Doyle (pour rester dans le bon pays).

Je ne vais pas encore une fois encenser un livre de cette saga, mais il ne se lit pas, il se dévore. Avec une bonne ale pour reprendre son souffle. Et un whisky pour la faire passer.

Ce que j'ai apprécié dans ce livre, c'est que l'on en apprend un peu plus sur Eleanore et que l'on commence à lever le voile sur sa -j'ai failli dire félure- cassure, l'image de la super-détective en prend un peu un coup pour faire apparaitre la jeune femme meurtrie.

D'ailleurs, contrairement aux autres romans de LTPR, cet opus ne parle pas de conspiration mais nous fait plonger dans l'intimité d'une famille, dans son quotidien bouleversé. C'est comme un intermède très agréable dans la campagne anglaise.

06déc. 2013

Zéro à la question

Voici une petite liste de questions d'examen, et leur réponse juste mais qui malheureusement n'a pas été acceptée par le correcteur.

Ce qui est bien dommage, parce que moi je les trouve plutôt logiques et pragmatiques, ces réponses.

A quelle bataille charles le téméraire est-il mort ?

Sa dernière bataille

Où a été signée la déclaration d'indépendance américaine ?

Au bas de la dernière la page

Dans quel état se trouve la rivière Rio-Grande ?

Liquide

Comment expliquer autant de divorces ?

Trop de mariages

Quelle est la raison principale de l'échec scolaire ?

Les examens

Qu’est-ce que vous ne pouvez jamais manger au petit déjeuner ?

Un dîner ou un souper

Qu’est-ce qui ressemble le plus à une demi-pomme ?

L'autre moitié

Si vous jetez une pierre bleue dans la mer Rouge, que va-t-elle devenir ?

Humide... très humide

Comment un homme peut-il rester huit jours sans dormir ?

En ne dormant que la nuit.

Comment pouvez-vous soulever un éléphant avec une seule main ?

Impossible, ça n'existe pas, un éléphant avec une seule main...

Si vous aviez trois pommes et quatre oranges dans une main, et quatre pommes et trois oranges dans l'autre, qu'auriez-vous ?

De grandes mains

Il a fallu 8 heures à 10 hommes pour construire un mur. Combien de temps faudrait-il à quatre hommes pour le construire ?

Inutile, le mur est déjà construit.

Comment peux-tu laisser tomber un œuf cru sur un sol en béton sans le fissurer ?

Pas de problème, les planchers de béton sont très difficiles à fissurer.

Complète la phrase : "Certains hommes n'ont que ce qu'ils méritent..."

"...les autres sont célibataires !"

06déc. 2013

Kylie Ravera - L'abominable canard des neiges

- aucun commentaire

Quand le livre démarre par un meurtre, on se dit qu'on est dans un policier. Et bien oui, et même un très bon parce que toutes les implications de ce meurtre ne se comprennent qu'à la fin. Bon, d'un autre côté, on aurait tout de suite la solution, le livre ne servirait à rien. Enfin, je crois.

L'odieux canard des neiges est réellement une suite, il faut avoir lu les épisodes précédents pour connaitre les différents protagonnistes et avoir la plupart des clés permettant de suivre cet échevau qui s'approche de la théorie du complot.

Par contre, on a de plus en plus envie de mettre des baffes à Peter, l'amoureux transi incapable de se mettre un bon coup de pied malgré l'insistance de Jaffa. Ce ne sont pourtant pas les occasions qui lui manquent. Même aiguillonné par la jalousie provoquée par son pire ennemi (ou pas loin), il ne fait rien. Pfff, déplorable.

J'espère que vous aurez compris que j'ai passé un très bon moment avec ce livre haletant, toujours aussi drôle tout en sachant être sérieux. Et j'ai bien sûr enchainé sur la suite, dont je parlerai très bientôt !

03déc. 2013

Kylie Ravera - Carrément à l'OUEST

- aucun commentaire

Enfin un livre de la série La tentation de la pseudo-réciproque dont je peux dire un peu de mal, ça change.

Mais tout d'abord un petit apparté, pour ceux qui s'étonneraient du tag H2G2 pour #LTPR... On trouve, bien caché au fond de certaines phrases de Kylie, des références au Guide du Routard Galactique (la trilogie en 5 volumes). Si j'en trouve une, je mets le tag, et toc.

Sinon, pour commencer par là où ça fait mal, ce que je n'ai pas apprécié. Notez que je ne dis pas que j'ai détesté le livre, je l'ai bien aimé et lu avec beaucoup de plaisir, il y a juste ce petit détail qui m'a déçu: l'enquête, ou plutôt ce qui fait nécessiter une enquête, met bien trop longtemps à arriver. Du coup, ça frustre.

Par contre, le décor est très bien posé, on découvre le nouvel environnement de Peter avec lui, on est plongé dans sa vie. Et Peter commence enfin à se révéler comme quelqu'un d'intelligent, pro-actif et curieux. Et qui ne manque pas de courage malgré ses propres dénégations. On commence enfin à s'attacher à lui comme héros et non pas comme le second rôle de sa propre vie.

Ce livre est très sympathique, dans la lignée des autres (d'ailleurs, il y a un ou deux jeux de mots que je n'ai pas encore saisi) et j'attends beaucoup des suivants. Parce que malgré ce qui m'a frustré dans ce livre, je ne me suis pas ennuyé du tout, j'ai vraiment dévoré par plaisir.

01déc. 2013

Kylie Ravera - A l'X, le bicorne est incontournable

- aucun commentaire

Ce 2ème volume de La tentation de la pseudo-réciproque est tout aussi excellent que le premier.

L'histoire se situe un an après le 1er épisode, et on y découvre un Peter Agor appelé à l'aide par sa détective préférée. Bon, c'est aussi la seule qu'il connaisse, mais ce n'est pas grave, il a le droit de la préférer.

Que dire sans dévoiler l'intrigue ? Il y a le chat Perlipopette, Peter a une copine, des examens à passer, des presque-méchants aux trousses, et l'enquête est très politique.

Et pour le livre lui-même: on continue dans les jeux de mots qui me font éclater de rire chaque fois qu'un nouveau personnage ou une nouvelle adresse apparait, il y a des clins d'oeils à quelques unes de mes références préférées (Douglas Adams entre autres), et j'ai dévoré le livre. D'ailleurs, à l'heure où je vous écrit, j'ai déjà enchainé sur l'opus suivant qui aura sa critique très bientôt.

Mais en substance, pour résumer ce billet: Lisez ce livre !

28nov. 2013

Marion Zimmer Bradley - Cycle de Ténébreuse

- aucun commentaire

Je n'avais lu que deux livres de ce cycle, et je m'étais promis de le lire en entier un jour, c'est chose faite. 21 volumes en français, je n'ai pas poussé le vice à lire les non-traduits.

Ténébreuse, c'est une saga : comment un groupe d'humains se retrouvent sur une planète assez étrange (La planète aux vents de folies) et s'adaptent à cette vie isolée, entourés d'une faune (et flore) assez étrange, avant d'être rejoints 2 millénaires plus tard par la "civilisation", et les conflits que cela entraine.

Lire la suite

14nov. 2013

Thomas Day & Ugo Bellagamba - L'école des assassins

J'avais parlé de Bélial concernant sa politique sur les livres et leur "prêt", je peux maintenant dire que le premier que j'ai acheté chez eux est de qualité.

L'école des assassins nous emmène dans un futur proche où les entreprises-états se mènent une guerre sans merci face aux triades mafieuses et aux instances juridiques, chacun avec ses armes. Mais lorsque les armes sont humainse, il y a un facteur imprévisible...

Lire la suite

08nov. 2013

Jérôme Dumont - Jeux dangereux

Une lecture commune me fait découvrir ce livre, un techno-polar qui se veut dans la lignée de forteresse digitale et qui arrive à retenir l'attention, mais je suis un peu déçu. Le livre n'est pas mauvais, en plus c'est le premier d'une série qui est prometteuse, mais pour une fois j'ai réellement des choses à redire.

Lire la suite

28oct. 2013

Le Bélial', un éditeur qui a tout compris

Suite à l'annonce d'une promo chez Le Bélial' (5 livres à 0.99€ pièce), j'ai acheté un livre qui me semble intéressant.

Et quelle ne fut pas ma surprise de lire en nota du mail de confirmation de la commande:

NB : Ces fichiers vous sont volontairement proposés sans dispositif de gestion des droits numériques (DRM ou GDN). Nous vous invitons à les transmettre à vos proches si vous souhaitez les leur faire découvrir, comme vous le feriez avec un livre papier, mais nous vous prions de ne pas les diffuser plus largement, par respect pour l'auteur et l'éditeur.

Alors je dis chapeau bas, enfin un éditeur qui a compris que le lecteur numérique reste avant tout un lecteur qui aime partager et prêter ses livres. J'espère maintenant que les lecteurs sauront être respectueux.

17oct. 2013

Mais moi je veux juste téléphoner

J'ai été très longtemps adepte des téléphones (GSM hein !), puis des smartphones, d'un constructeur finnois dont je tairais le nom. Il faut dire que la qualité était au rendez-vous, l'innovation aussi. Bon, je reprochais le peu d'applications officielles tournant sur leur regretté OS, mais heureusement les applications "amateures" existaient et fonctionnaient très bien.

Et un jour, le drame. Alors que mon N97mini montrait de grands signes de faiblesse au niveau de l'autonomie et que j'envisageais de changer pour un smartphone plus tactile, j'apprends que aikoN (oui, je fais comme à la télé, j'inverse le nom (pour ceux qui n'auraient toujours pas compris, lisez dans l'autre sens (les lettres de droite à gauche, andouille ! Pas en tournant la tête à 90°))) abandonne son OS maison pour du windows mobile.

Je ne suis pas un anti-microsoft extrémiste, mais j'ai pu tester longuement windows mobile (maintenant windows phone) et à l'époque j'en étais fort déçu. Du coup, divorce prononcé avec la marque, qui d'ailleurs ne s'en est pas remise.

Bon, tout ça c'est bien beau, mais où veut-il en venir ? êtes vous en droit de vous demander. Et surtout le rapport avec le titre.

Et bien j'ai vu tout à l'heure une publicité pour leur dernier smartphone... Encore que j'hésite à l'appeler ainsi. Tout est basé autour de la puissance de l'appareil photo intégré, ce serait donc a priori un APN avec quelques fonctions GSM. Je dis a priori parce qu'en fait, la publicité ne parle que de l'appareil photo et de sa possibilité de zoomer beacoup beaucoup.

Bon, quand j'achète un GSM, je regarde l'autonomie, les connexions possibles et en dernier lieu l'appareil photo. Qui a pour priorité la qualité des photos de son GSM ?

Bref, je ne regrette pas le divorce, parce que moi dans smartphone, je pense encore "phone".

08oct. 2013

Julien Morgan - Mendung

Un demi-siècle après qu’un signal extraterrestre a été capté à l’observatoire de Lembang, en Indonésie, le vaisseau d’exploration le Geminga découvre, dans la constellation du Toucan, une planète qui pourrait en être l’origine. Malheureusement, à peine a-t-il débarqué dans le système solaire que le monde est attaqué par une armada de vaisseaux spatiaux et dévasté par des milliers d’explosions thermonucléaires. A la fois choqué par cette tragédie et inquiet des retombées politiques, l’entrepreneur Jari Orison lance une mission scientifique dans l’espoir de comprendre ce qu’il s’est passé.

Lire la suite

27sept. 2013

Patrick Ferrer - Le baiser de Pandore 2

Suite à mon billet sur Le baiser de Pandore, Patrick Ferrer m'a très gentiment envoyé la suite de ce roman, et donc je peux enfin faire une analyse complète.

Pour résumer, j'ai aimé, on peut dire que la première critique était la bonne si on lui enlève l'énorme mais qui la ponctuait.

Ne lisez la suite que si vous n'avez pas peur d'être spoilé.

Lire la suite

- page 1 de 8